top of page

Le Mythe d'Œdipe et la Formation du Complexe en Psychanalyse



Le mythe d’Œdipe


Œdipe est le fils de Laïos et de Jocaste. Informé de la funeste prédiction que son fils le tuerait et épouserait sa mère, Laïos abandonne son fils sur une montage sauvage d’où il est sauvé par un berger qui l’élève avec son épouse. Quelques années plus tard, alors qu’Œdipe et son père Laïos se croisent et se querellent, Œdipe tue son père sans savoir que c’est son père. Avant de pénétrer dans dans la ville de Thèbes, alors qu’il fuie ses deux parents adoptifs, craignant que l’oracle ne se réalise, il répond avec succès aux deux énigmes posées par la Sphinx, ce qui lui donne droit de se marier avec Jocaste, la reine de Thèbes, avec laquelle il est heureux et a quatre enfants, dont Antigone. Mais, alors qu’Œdipe règne sur Thèbes, ses habitants sont malades de la peste, les animaux meurent et les récoltes sont maigres. En consultant un oracle, Œdipe apprend que les calamités dureront tant que le meurtrier de Laïos ne sera pas découvert. Œdipe, en faisant l’enquête, découvre que c’est lui qui a tué Laïos et épousé sa mère. Par punition, ils se crèvent les yeux et erre jusqu’à Athènes, accompagné d’Antigone.


Le complexe d’Œdipe


Pour Sigmund Freud, la légende grecque des Labdacides a saisi le désir compulsif universellement partagé qui consiste à vouloir – du point de vue du garçon – épouser sa mère et tuer son père. Rêve de désir dont la réalisation l’épouvanterait. Le complexe d’Œdipe apparaît quand le garçon vers 2 ou 3 ans éprouve un grand amour pour sa mère. Il se sent irrésistiblement attiré par elle. Mais s’oppose à son projet un rival de taille en la personne du père et qui lui aussi a des vues sur son épouse. Le petit garçon nourrit alors une hostilité envers ce père. Peu à peu, ses sentiments se mêlent à de l’admiration, de la tendresse envers ce père auquel il s’identifie. Il renonce alors à la relation exclusive avec sa mère. Le complexe d’Œdipe est aboutit vers l’âge de 5 ou 6 ans. La petite fille, quant à elle éprouve du désir pour son père, déclare qu’elle veut se marier avec lui. Mais, pour la petite fille, c’est la maman qui est gênante, car le père semble bien avoir des sentiments pour cette mère qui représente pour la petite fille une rivale. Mais, de même que le petit garçons, la fille renonce à son désir, et s’identifie à sa mère.


La résolution du complexe d’Œdipe


Le complexe d’Œdipe se résout pour l’enfant, qu’il soit fille ou garçon, quand le couple parental ne permet pas à l’enfant de prendre ses désirs pour la réalité. C’est par une attitude ferme et aimante que l’enfant va réorienter ses désirs et devenir lui-même un adulte.

1 Comment

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
Guest
May 05
Rated 5 out of 5 stars.

Merci !!

Like
bottom of page